Témoignages

  • Témoignages d’anciens élèves

    , par Le Proviseur

    Baptiste 2015/2016 Khâgne Malherbe, Caen
    Quel plaisir d’avoir des nouvelles de Quimper ! Bien sûr, je ne vous ai pas oubliés ! Cette année reste et restera des plus riches à mes yeux, elle marque un réel passage dans ma vie, une année de transition, une année particulièrement heureuse aussi.
    Cette année, après une khâgne à Caen je suis en L3 de Lettres Modernes à Brest, ravi de pouvoir poursuivre le Français sur d’autres chemins. Je crois avoir trouvé quelque chose qui me plait vraiment, même si les (...)

    à lire en détail..

  • Lény - Lettres Sup Cornouaille 2008-2009 - Khâgne à Renan

    , par Le Lycée de Cornouaille

    Ayant été, tout au long de mon lycée, un élève moyen, uniquement passionné par l’histoire et produisant le juste minimum dans les autres matières, j’ai découvert, en terminale, un intérêt nouveau pour les études avec l’initiation à la philosophie et à la littérature. C’est ainsi que je me suis mis, pour la première fois depuis 3 ans, au travail. Seulement voilà, la fin de l’année arrivait et je n’avais pas la moindre idée de la filière vers laquelle je devais m’orienter . Et, bien qu’ayant un bon niveau en (...)

    à lire en détail..

  • Léa - Lettres Sup Cornouaille 2012/2013 - LLCE Russe

    , par Le Lycée de Cornouaille

    Je suis actuellement en Licence LLCE de Russe à Lyon et j’étais, moi aussi, en Lettres Supérieures au lycée de Cornouaille. C’était pour moi la quatrième et dernière année dans ce lycée, et de loin la meilleure. Vous qui vous trouvez moyen ou très moyen, n’ayez pas peur, les professeurs ne vont pas vous manger, au contraire. Bien qu’impressionnants au début, ils sont là pour vous aider à avancer à votre rythme. Oui par moment c’est dur, il faut travailler régulièrement et trouver sa (...)

    à lire en détail..

  • Anna - Lettres Sup Cornouaille 2012/2013- LLCE Russe

    , par Le Lycée de Cornouaille

    Je m’appelle Anna, j’étais en Hypokhâgne au Lycée de Cornouaille l’an dernier, et franchement, je ne pense pas mentir en disant que c’était une des meilleures années de ma vie ! J’avais choisi d’aller en prépa parce que je ne savais pas vraiment quoi faire après mon bac. C’était un bon choix : j’ai pu continuer à approfondir mes connaissances dans certaines matières, en découvrir d’autres, acquérir une bonne méthode de travail et en fin de compte m’épanouir joyeusement pendant cette courte (...)

    à lire en détail..